::: Vous êtes là : AccueilMédecines alternativesAromathérapie
   







Liste des Huiles Essentielles décrites en détail


L’aromathérapie est une méthode naturelle de soins à base d’huiles essentielles, éthymologiquement : « aroma » = arôme ou HE (huile essentielle) + « thérapie » = soigner.

Les huiles essentielles sont extraites des plantes aromatiques, "la forme atomique" comme le décrivait le docteur Jean Valnet, considéré comme l’un des plus grands spécialistes des médecines par les plantes. L’aromathérapie n’est pas une médecine douce, au contraire, elle est tant curative que préventive et ce à toutes petites doses d’où des précautions indispensables à son utilisation. Certes naturelles, les huiles essentielles ne sont pas pour autant inoffensives. C’est bien grâce à leur puissance qu’elles sont si efficaces. Leur action peut se coupler à d’autres thérapies telle l’homéopathie, la phytothérapie etc...


Extraction

Les huiles essentielles peuvent être extraites à l’aide de solvant, de chaleur intenses mais elles ne sont alors pas de bonne qualité. Tout d’abord, la plante doit être de culture sauvage ou biologique, ensuite seule l’extraction par distillation lente à la vapeur d’une plante aromatique permet de recueillir une huile essentielle de qualité optimale. Les zestes d’agrumes ne donnent pas à proprement parler une huile essentielle mais une essence car elle s’obtient par simple expression. Ensuite, elles doivent être conditionnées à l’abri de la lumière, de la chaleur et bien entendu non coupées. L’usage thérapeutique des huiles essentielles exige une qualité irréprochable.


Propriétés

Les HE ont en commun des propriétés antiseptique, antivirales et antibactériennes. Elles ont chacune leurs propriétés spécifiques grâce à leur infinie complexité. En effet, c’est la synergie des multiples composant d’une HE qui lui attribue son efficacité. Les HE sont de plus en plus étudiées, elles nous livrent peu à peu leurs secrets La variété de la plante, la partie utilisée et le lieu de récolte ont aussi une influence sur la composition d’une HE, donc de ses propriétés. Un mélange bien précis d’HE augmente encore les bienfaits recherchés par rapport à une indication précise.


Utilisation

Voie orale

Cette utilisation consiste à prendre de 1 à 2 gouttes d’huile essentielle sur un comprimé neutre, un sucre ou une cuillère de miel par voie orale. Cette utilisation est réservée à une prescription médicale. Attention à l’automédication avec cette utilisation, soyez extrêmement vigilants. L’utilisation en cuisine permet de joindre l’utile à l’agréable en parfumant des huiles, les desserts, des plats etc…

Dosages : se référer strictement aux prescriptions, ne jamais augmenter la quantité, ne pas mélanger à une boisson trop chaude (tisane) pour garder toutes les propriétés intactes.

Voie cutanée

Cette utilisation consiste à diluer les huiles essentielles dans une huile végétale de support et d’effectuer un massage ou une friction sur une partie du corps. La peau est un excellent absorbeur des composants aromatiques qui seront diffusés dans tout le corps. L’utilisation cutanée peut également se réaliser dans un bain. Il ne faut cependant pas omettre de les diluer auparavant dans une base dispersante telle un lait (animal ou végétal) car les huiles essentielles sont grasses et non solubles dans l’eau. Ne pas les diluer peut provoquer des irritations voire même des brûlures cutanées en restant à la surface de l’eau. Les massages s’effectuent pendant plusieurs minutes, de préférence avec une dilution basse sur une partie importante du corps, par exemple le dos, le ventre ou les jambes. Les frictions se réalisent avec une dilution plus importante durant quelques secondes sur un point bien précis du corps, par exemple le plexus solaire ou la voûte plantaire. Les HE peuvent également entrer dans la composition des compresses ou cataplasmes, notamment avec de l’argile.

Dosages. Pour un massage : de 5 à 10 gtt (= 0,25 à 0,5 ml) d’HE pour 10 ml d’huile végétale (HV) soit de 2,5 à 5 % pour un adulte, de 3 à 5 gtt pour un enfant, soit moitié moins. Pour une friction : 10 à 20 gtt d’HE pour 10 ml d’huile végétale (HV) soit de 5 à 10 % pour un adulte, de 4 à 8 gtt pour un enfant.


Diffusion atmosphérique

Cet usage est le plus courant. Les huiles essentielles sont déposées dans le creux des diffuseurs en céramiques ou dans la verrerie des micro-diffuseurs, les plus performants pour soigner ou prévenir sur le plan thérapeutique car les HE diffusées sont réduites en molécules. A défaut de diffuseur, respirer une goutte déposée sur un mouchoir. La diffusion atmosphérique permet également de créer une ambiance olfactive : relaxante, purifiante, désodorisante, tonique, anti-moustiques etc…

Dosages. Il est important de ne pas saturer l’air ambiant de molécules aromatiques donc de restreindre la diffusion au maximum à 10 minutes/heure ou 20 minutes 3 fois/jour. Mieux vaut observer votre diffuseur afin de connaître la quantité suffisante pour la diffusion souhaitée car les HE perdent vite de leurs propriétés au contact de l’air et de la lumière et s’il en reste, il vous faudra les jeter. Pour la diffusion destinée aux enfants, il est souhaitable de diffuser dans leur chambre, sans eux pendant 10 minutes puis arrêter la diffusion et attendre encore 10 minutes avant de les coucher et de veiller à bien laisser la porte fermée.

Inhalation

Cet usage est plutôt réservé aux affections touchant la sphère respiratoire (sinusite, rhume, bronchite…). Pour en bénéficier, mettre quelques gouttes d’HE dans un bol d’eau très chaude et respirer les vapeurs pendant quelques minutes, en veillant bien à ne pas se brûler, la tête recouverte d’un torchon. NB : la chaleur détruit une bonne partie des principes actifs des HE.

Dosages. Rajouter de 2 à 5 gtt d’HE dans un bol d’eau bouillante.

Cosmétique

Cet usage auparavant réservé à l’industrie des produits de soins et de beauté est maintenant accessible à tous. Les HE servent notamment de parfum naturel dans les cosmétiques biologiques et écologiques en plus de leurs effets bénéfiques sur l’épiderme et le cuir chevelu.




Pour consulter en détail la fiche d’une huile essentielle, il vous suffit de cliquer sur son nom ci-dessous :


Basilic Bergamote Bois de Rose Camomille Cannelle Carotte

Cèdre Ciste Citron Citronnelle Coriandre Cyprès

Encens Eucalyptus Citronné Eucalyptus Globulus Eucalyptus Radiata Fenouil Gaulthérie

Genévrier Géranium Gingembre Girofle (clou) Hélichryse Jasmin

Laurier Noble Lavande Lavandin Mandarine Marjolaine Menthe poivrée

Muscade (noix) Myrte Verte Niaouli Orange Palmarosa Pamplemousse

Patchouli Petit Grain Bigarade Pin Sylvestre Ravensare Ravintsara Romarin (cinéole)

Rose Sauge Sauge Sclarée Tea Tree Thym Doux (linalol) Thym à thymol

Verveine Vétiver Ylang Ylang



Précautions d’emploi



Attention : Les conseils, informations, recommandations, propriétés, indications, posologies, précautions d’emploi etc... ne sont fournis qu’à titre informatif. Nos conseils ne peuvent pas se substituer à l’avis de votre médecin. En aucun cas, les informations données sur Terre d’Olina ne constituent une prescription. Seul votre médecin peut vous poser un diagnostic précis et vous recommander l’utilisation d’un produit. Si tel n’est pas le cas, ne ne saurions être tenus pour responsables d’une prise inadaptée de produits ici proposés.

Toutes les informations et recettes de ce site appartiennent à Terre d’Olina et sont protégées par le droit intellectuel. Vous ne pouvez et ne devez en aucun cas copier tout ou partie de ces documents. Même une partie copiée et collée sur un autre site en mentionnant la source est interdite. Seuls les liens sont autorisés et ce, sans demande préalable.

::: 24 08 2017 : 08 35 58

Nombre de visites à ce jour :